Du moment, Entrepreunariat

De salarié à entrepreneur

article-de-blogue-de-salarie-a-entrepreneur-avantages-et-inconvenient-marie-eve-et-famille-montreal

On ne nait pas tous entrepreneurs et on ne le devient pas tous en sortant des bancs d’école non plus. C’est parfois une longue décision, un long parcours de vie… Un cheminement qui nous mène au monde de l’entreprenariat, sans s’y attendre. Pour diverses raisons, on peut vouloir passer d’un travail salarié ponctuel au statut d’entrepreneur. Ça peut faire peur, mais comme on se dit souvent entre entrepreneur : si ça ne te fais pas peur, c’est que ton rêve n’est pas assez grand.

 

Perdre les avantages d’être salarié

C’est excitant et tellement le fun d’être travailleur autonome / entrepreneur. Mais il faut tenir compte de tout ce qu’on perd en tant que salarié et comment on va faire pour y remédier. Les vacances payées, les bonus, les assurances, les cotisations employeur au REER, le fond de pension… Ce sont toutes des choses qu’il faut considérer et évaluer comment les remplacer quand on quitte notre poste de salarié.

 

Changer les habitudes financières

Tu ne vas pas recevoir une paie stable chaque semaine, à moins de t’incorporer et de te verser un salaire. Ce qui veut dire que tu vas devoir avoir un petit coussin dans ton compte de banque et que tu vas aussi devoir porter un œil plus attentif à ton budget. Tu vas devoir penser à mettre un pourcentage de ton salaire de côté pour payer tes impôts à la fin de l’année. Je ne suis pas experte en comptabilité et chaque situation de travailleur autonome est différente, alors je te conseille de prendre rendez-vous avec ton comptable (ou de t’en trouver un, si ce n’est pas déjà fait!) pour planifier tout ça.

 

Bye bye l’ambiance de bureau

Oui, c’est le fun travailler à son compte et oui c’est le fun travailler de la maison. J’adore ça et je ne changerais ça pour rien au monde. Mais, ça se peut que tu t’ennuies de ton voisin de cubicule. Je te le jure, aussi gossant qu’il était, tu vas t’en ennuyer. C’est pourquoi tu vas devoir te trouver des trucs pour ne pas te sentir seul à long terme. Collaborer, partager un bureau, trouver un espace de coworking ou simplement aller au café du coin.

 

Se préparer à cumuler les dépenses

En tant que travailleur autonome, on a le droit de déduire certaines dépenses sur nos impôts et c’est super important de savoir quelles déductions s’appliquent à nous et quels papiers on doit garder. Encore une fois, si tu n’as pas de comptable, cours t’en chercher un tout de suite. Il pourra te conseiller et t’outiller pour mieux gérer tes revenus et tes dépenses. Pourcentage pour une pièce de travail dans la maison, facture de cellulaire, achat de matériel professionnel… Chaque cas est différent et c’est SUPER important de se renseigner pour savoir ce qui s’applique à nous.

 

Avoir des comptes à rendre

On entend souvent dire que ce qui est le fun en tant que travailleur autonome, c’est qu’on n’a pas de compte à rendre à personne. Ce qui est totalement faux. Oui, on a plus de liberté sur notre horaire et nos clients qu’un salarié. Mais on a quand même des dates de tombées et des comptes à rendre à nos clients. Il faut rester professionnel et organisé pour pouvoir livrer notre dû à temps.

Partager l'article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Me contacter

Vous avez des questions sur mes services, vous souhaitez me contacter ? Envoyez-moi votre demande.