Suivez moi sur les réseaux sociaux

Alimentation

5 trucs pour économiser sur l’épicerie

Le panier d’épicerie coûte de plus en plus cher. On est chanceux de ne pas avoir besoin de se faire un budget strict pour l’épicerie, mais je sais que ce n’est pas le cas pour toutes les familles. J’essaie tout de même de faire attention pour réduire la facture. Les coupons, ce n’est vraiment pas pour tout le monde et c’est loin d’être l’option la plus santé. En ce temps de covid, c’est aussi très difficile d’en trouver dans les magasins.

Acheter en gros

Quand on va chez Costco, on en profite pour sélectionner des collations et des aliments qu’on peut faire durer assez longtemps tout en ayant une variété. Même si ça coûte plus cher sur le coup, ça revient plus économique sur le long terme. Il suffit de comparer le coût unitaire ou le coût par 100g (souvent indiqué sur l’étiquette de prix) avec d’autres options. On s’est fait un rangement en-dessous de l’escalier pour y ranger les grosses boîtes et ainsi avoir un petit inventaire.

Surveiller les spéciaux

C’est LE truc! Même les magasins plus dispendieux (nous allons au IGA) ont de très beaux spéciaux. On s’inspire souvent des aliments en spéciaux pour nos repas et ça permet aussi de manger les aliments qui sont en saison. Quand il y a un bon rabais sur quelque chose qui se congèle bien ou qu’on peut conserver longtemps, on en achète plusieurs. Comme l’achat en gros, ça coûte plus cher sur le coup, mais ça vaut l’économie à long terme!

Encourager local

Et oui! Même si parfois ça peut coûter plus cher, d’autres fois, on sauve beaucoup d’argent! Dernièrement, j’ai acheté deux crêtes de bleuets à une bleuetière et des douzaines de maïs à une ferme locale. Je les ai préparés et séparés dans divers contenant pour les congeler. De cette façon, j’ai des fruits et légumes délicieux et locaux pour la fraction du prix que ça me coûterait en hiver!

Jardiner chez soi

Je suis chanceuse que mon chum embarque avec moi dans ce projet, puisque nous aurons une serre dans les prochaines années! Mais, tu n’as pas besoin d’être aussi intense que nous. Tu peux avoir un ou plusieurs bacs, tu peux même avoir de simples petites jardinières sur ton balcon ou dans la maison. Le plus tu en feras pousser, le moins tu devras en acheter. Tu peux même utiliser des bouts de légumes que tu as déjà à la maison sans avoir à acheter des semences. Cette année, j’ai réussi à faire pousser une laitue boston, des oignons verts et des poivrons… avec mes restes de légumes!

Manger végé le plus possible

Sans devenir complètement végé, substituer quelques repas de viandes par des repas végé fait énormément diminuer la facture. Par contre, pour économiser, il faut se tenir loin des ‘’fausses viandes’’. Bien qu’elles soient généralement bonnes au goût, elles ne feront pas de changement sur la facture finale. Le tofu, les légumineuses et la PVT sont des bonnes protéines végétales et peu coûteuses. Je te conseille ma recette de chili végane pour un repas délicieux et vraiment pas cher!

Faire une liste et s’en tenir

Bien que parfois, j’en déroge, j’essaie le plus possible de me tenir à ma liste d’épicerie. Avec ça, on sait réellement ce qu’on a besoin et on ne se laisse pas guider par nos cravings. C’est tellement facile de se laisser tenter par toutes les délicieux choix à l’épicerie. D’ailleurs, j’ai une liste d’épicerie téléchargeable que tu peux te procurer GRATUITEMENT!

Partager l'article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Me contacter

Vous avez des questions sur mes services, vous souhaitez me contacter ? Envoyez-moi votre demande.