Suivez moi sur les réseaux sociaux

Lifestyle

Liberté 45 ou comment être libre financièrement

J’ai toujours trouvé que les écoles du Québec avaient une grande lacune en ce qui concerne l’éducation financière de nos jeunes. Quand est-ce qu’on apprend c’est quoi un REER, un CELI ou un REEE? Quand est-ce qu’on apprend c’est quoi un bon taux d’intérêt ou pas? Comment je fais pour investir à la bourse? 1-800-BOURSE? C’est tu une bonne idée (ou pas) d’avoir des prêts et bourses à l’université? #HELP! 

Si tu cherches une recette miracle pour prendre ta retraite à 45 ans, je te recommande plutôt de lire La retraite à 40 ans. Et si tu as 35 ans, aucun CELI, REER ou placements, je te conseil de passer à un autre rêve… Ou espérer gagner à la loterie.

Liberté 45, pourquoi je l’ai lu?

J’ai déjà 30 ans, donc il est peu probable que je sois véritablement libre financièrement à 45 ans. Mais ce n’est tout de même pas impossible. Je voulais savoir où placer mon argent, comment le faire et surtout, connaître des petits secrets du monde des finances… Tout ça, vulgarisé.

Je ne vais pas le cacher, bien que je veux un meilleur contrôle de mes finances, ce n’est pas le sujet qui me passionne le plus et j’ai pas non plus la plus grande capacité à retenir ce genre choses (allô mon TDA). Mais Pierre-Yves, il l’a l’affaire. Il est vraiment capable de vulgariser et de rendre ça pas plate pentoute.

liberté 45

Est-ce que je suis d’accord avec 100% du livre? Non.

Est-ce que j’ai retenu beaucoup de choses? Oui. Des choses vraiment importantes. Que j’aurais aimé savoir AVANT.

Par contre, j’ai remarqué que j’étais déjà sur la bonne piste :

  • On a ouvert des REEE pour les enfants au début de l’année et on y dépose le montant maximum autorisé par enfant. C’est payant, je te le jure.
  • J’ai ouvert un REER (à risque moyen) aussi au début de l’année et j’y dépose 100$ par mois. C’est vraiment pas énorme… Mais même avec la pandémie où j’ai perdu des revenus, j’ai continué à cotiser. Se payer en premier, c’est primordial. Je compte doubler mon montant mensuel en janvier et le trippler à l’été.
  • On a une petite hypothèque qu’on paie aux deux semaines (et non bi-mensuel ou mensuel) ce qui nous donne un bon lousse financier et qui nous permet de payer la maison beaucoup plus rapidement (il nous reste 19 ans!)

Ce que j’aimerais implanter depuis que j’ai lu son livre :

  • Je veux accumuler une somme importante pour l’an prochain et le placer dans un CELI fermé à intérêt élevé. Et ce, chaque année suivante par la suite.
  • Je vais commencer à m’informer pour placer mon argent à la bourse. Ça m’a toujours tenté, mais j’ai toujours eu peur. Pas nécessairement de perdre mon argent… Mais bien parce que je n’y connais absolument rien. Genre rien du tout. Mais, diversifier ses placements et ses revenus, c’est la clé pour atteindre la liberté financière.

Je tiens tout de même à continuer à voyager lorsque possible (mais jamais à crédit), je veux continuer de me gâter de temps en temps et m’acheter des choses qui me font plaisir. J’ai toujours été quelqu’un d’assez simple et de plus en plus minimaliste dans mes achats (oui, je me laisse tenter… de manière réfléchis!).

Bonne lecture!

Partager l'article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Me contacter

Vous avez des questions sur mes services, vous souhaitez me contacter ? Envoyez-moi votre demande.